1 minute, 48 secondes

À propos

La Société d’Histoire de Monistrol-sur-Loire, SHM, association loi 1901 créée en 1983, a pour but la mise en valeur et la défense du patrimoine historique et culturel de la cité. Elle a pour siège la Tour de l'Arbret, et s'occupe intensivement du Château des Evêques, deux édifices majeurs de l'histoire monistrolienne qu’elle contribue à mettre en valeur, en liaison avec Monistrol Animation, l’Association des Amis du Château et l’Office de tourisme de Monistrol et des Marches du Velay/Rochebaron. Elle a oeuvré pour la préservation et la restauration de la Tour de l’Arbret, autrement et improprement appelée "Donjon", dernier vestige des remparts de la ville, un temps menacé de démolition, dans lequel la Société d'histoire a emménagé en 2012.

La Société d’histoire publie chaque année une revue conséquente, les Chroniques Monistroliennes, avec un thème particulier (le Château, Monistrol 20e siècle, 1940-1944, la poste en Haute-Loire, 1914-1918…) ou des thèmes variés (des Varia).

Elle organise aussi chaque année, depuis 2000, au Château, en liaison avec l’Association des Amis du Château de belles Expositions d’été.

Naturellement, la Société d'histoire s’intéresse à l’Histoire proprement dite de la cité, depuis ses origines autour de l’an Mil jusqu’à nos jours. Elle contribue à préserver le patrimoine monumental de Monistrol : le Château des Evêques, l’église collégiale Saint-Marcellin, récemment restaurée, les autres établissements ecclésiastiques, les châteaux et maisons-fortes, etc. Mais la SHML s’intéresse également à la préservation du petit patrimoine de Monistrol, et de manière générale au patrimoine sous toutes ses formes... Un inventaire exhaustif est en cours, notamment iconographique et audio-visuel, formant un fonds iconographique précieux.

Enfin, la Société d'histoire de Monistrol-sur-Loire comporte une section Généalogie, Delà les Bois, qui comme son nom le laisse entendre, concerne non seulement Monistrol, mais aussi toute la région Nord-est du Velay, jadis qualifiée de « delà les bois » par les gens de la capitale (Le Puy).

Des archives importantes sont conservées : photocopies des registres paroissiaux et de l’état civil, fonds Chappellon pour les notaires des 17e-19e siècles, notices généalogiques familiales numérisées, cadastre ancien, etc. Aux chercheurs désireux de consulter les archives de la Société d'histoire, il est conseillé de prendre contact par mail avec l'association (voir rubrique "contact")..